Avoir un bon sommeil pour des journées en pleine forme

Les troubles du sommeil sont nuisibles pour la santé. Le manque de sommeil a de nombreuses répercussions négatives sur celle-ci : somnolence diurne, pertes de mémoire, manque de concentration, fatigue et irritabilité, troubles digestifs, hypertension… C’est pourquoi il est important d’ avoir un bon sommeil pour mettre un terme à tous ces désagréments et avoir une meilleure qualité de vie.

Avoir un bon sommeil pour des nuits réparatrices améliorant le bien-être quotidien.

Retrouver le sommeil passe par certains changements. En effet, les troubles du sommeil sont généralement dus à de mauvaises habitudes et des erreurs qu’il convient de corriger pour enfin avoir un bon sommeil.

Ainsi, le soir, certaines occupations sont à proscrire : toutes les activités intellectuellement stimulantes, telles que les jeux vidéo et le travail ou physiquement stimulantes telles que le sport; toutes celle impliquant la présence d’un écran électronique telles que surfer sur Internet ou regarder un film. Elles peuvent être remplacées par la lecture d’un livre, l’écoute d’une musique douce ou encore des exercices de relaxation ou de méditation qui permettent d’ avoir un bon sommeil. Certains aliments sont en outre à éviter : dès le milieu de l’après-midi, il ne faut plus boire de boissons excitantes (café, thé, boissons énergisantes, chocolat…) ; le soir, il convient de bannir l’alcool et la cigarette ainsi que tous les aliments lourds, gras, ou encore épicés ainsi que les protéines et les sucres rapides.

Pour avoir un bon sommeil, il est également conseillé d’adopter des horaires réguliers : se coucher et se lever aux mêmes heures tous les jours de la semaine, ce qui exclue notamment les grasses matinées du dimanche matin, qui dérèglent l’horloge biologique. En outre, dès que l’on ressent les premiers signes de la fatigue, le soir, il ne faut pas attendre pour aller au lit. Certaines conditions matérielles permettent d’ avoir un bon sommeil : la chambre doit être aérée quotidiennement, maintenue à une température nocturne entre 16 et 18°, épurée, être plongée dans le noir complet, ne pas être envahie par le bruit. La literie doit être confortable. Un sommeil naturel passe en outre par l’exclusion des somnifères qui, s’ils endorment rapidement, ne procurent pas un sommeil réparateur : ils entraînent dans un sommeil lourd plus que profond et récupérateur. Pour avoir un bon sommeil, il est préférable de recourir à la phytothérapie, par le biais de médicaments ou de tisanes à bases de plantes, telles que la valériane, la camomille, la passiflore, l’aubépine, la mélisse ou encore la lavande.

Si les troubles du sommeil sont chroniques, profondément ancrés dans la vie quotidienne et difficilement réparables, une cure de sommeil peut être recommandée pour retrouver et avoir un bon sommeil. Cette médecine douce permet de rembourser une dette de sommeil trop importante pour être effacée en deux ou trois jours de repos. Souvent proposée dans des centres de thalassothérapie, elle associe des massages, des bains, des soins relaxants pour apporter une détente complète du corps et de l’esprit à un allongement du temps de sommeil pour des nuits de 10 à 12 heures, en se couchant plus tôt qu’à l’accoutumée.

Les commentaires sont fermés.