Les symptômes de l’apnée du sommeil : les connaître pour les soigner

Aux côtés de l’insomnie, l’apnée du sommeil est une des maladies chroniques répandues qui perturbe la qualité des nuits et la santé du dormeur qui en souffre, provoquant fatigue, somnolence diurne ou encore troubles cardio-vasculaire. Or, le malade lui-même n’en est généralement pas conscient ; les symptômes sont en effet plus souvent remarqués par le conjoint. Il est toutefois important de pouvoir les détecter afin de prendre rapidement en charge cette maladie. Voici donc une présentation sur l’apnée du sommeil : symptômes.

Reconnaître les symptômes de l’apnée du sommeil pour limiter les complications de cette maladie

Apnée du sommeil : symptômes décelables par un tiers

L’apnée du sommeil se traduit par des arrêts involontaires et réitérés de la respiration durant la phase de sommeil, pendant 10 à 30 secondes et plusieurs fois par nuit. Ils sont considérés comme problématiques à partir de 5 fois par heure, mais peuvent atteindre dans les cas les plus graves 30 fois par heure. Un souffle irrégulier, ponctué de pause constitue ainsi l’un des symptômes de l’apnée du sommeil.

Les ronflements constituent un autre des symptomes de l’apnée du sommeil. En effet, celle-ci peut être provoquée par une distension du voile du palais, qui flotte alors dans la partie supérieure de la cavité buccale, entraînant ronflements et perturbant le flux de l’air entrant dans les voies aériennes supérieures.

Apnée du sommeil : symptômes pouvant alerter le malade

Une fatigue importante présente dès le réveil et se poursuivant tout au long de la journée, des maux de tête au réveil, des troubles de la mémoire, une irritabilité, des difficultés à se concentrer représentent d’autres possibles symptômes de l’apnée du sommeil, de même qu’une sensation d’étouffer ou de suffoquer pendant la nuit. Il en est de même en cas de somnolence diurne.

En effet, les arrêts respiratoires raccourcissent d’autant la durée du sommeil, et le sujet atteint se sent de plus en plus fatigué, jour après jour. Il est ainsi susceptible de s’endormir n’importe où, n’importe quand ; cette somnolence se remarque à tout instant de la journée : après les repas, en lisant, en réunion, au cinéma, devant la télévision ou encore au volant, où elle représente un grave danger, multipliant par 6 les risques d’accident de la route.

Les symptômes de l’apnée du sommeil sont identifiables chez toutes les personnes, quelque soit leur âge et leur sexe, mais les hommes sont plus souvent atteints par cette maladie, ainsi que les personnes hyperactives. L’obésité est également un facteur de risque, de même que le tabagisme, la consommation d’alcool ou de médicaments anxiolytiques, lesquels entraînent un relâchement des muscles de la gorge.

Diminuer les symptômes de l’apnée du sommeil grâce à la prévention et soigner la maladie

Quelques changements dans la vie quotidienne peuvent permettre d’agir sur les symptomes de l’apnée du sommeil : faire un régime pour les individus en surpoids, supprimer l’alcool et les repas lourds le soir, ne pas consommer de somnifères, dormir sur le côté et surélever la tête de lit pour faciliter l’ouverture des voies respiratoires.

Une étude du sommeil au sein d’un centre spécialisé permettra d’examiner en profondeur le sommeil de la personne qui présente plusieurs symptômes suspects afin de détecter la maladie et d’évaluer sa gravité. Le traitement médical de l’apnée du sommeil consiste dans le port d’un masque à air sous pression durant la nuit. Celui-ci permet de combattre les symptômes de l’apnée du sommeil en maintenant une pression positive constante à l’intérieur des voies aériennes.

Les commentaires sont fermés.