Savez vous qu’il existe un remède pour dormir ?

Avez-vous conscience qu’il existe un remède pour dormir pour lutter contre les troubles du sommeil ?

Comme nous passons un 1/3 de notre vie à dormir, nous comprenons aisément l’importance d’avoir un sommeil de qualité. Un bon sommeil permet de récupérer des efforts engendrés dans la journée, stimule nos fonctions intellectuelles et améliore notre santé. Seulement voilà, une grande partie de la population mondiale souffre de troubles liés au manque de sommeil. Les causes sont nombreuses et les conséquences sur la santé, désastreuses. Un remède pour dormir est-il possible ?

Les troubles du sommeil.

Pour définir ce que sont les troubles du sommeil, il faut en comprendre les causes. Elles sont parfois difficiles à cerner. Et elles sont multiples. Cela peut être une maladie sous-jacente, le stress, l’anxiété, la dépression, le décalage horaire, les médicaments, une trop grande consommation de café et d’alcool, un manque d’activité physique dans la journée ou de mauvaises habitudes de sommeil.

Les conséquences d’un manque de sommeil engendrent des troubles du sommeil comme l’insomnie, ce qui provoque irritabilité, maux de tête, un manque de concentration, etc. Sans oublier les accidents que le manque de sommeil peut provoquer. Existe-t-il une solution ?

Comment retrouver le sommeil et bien dormir ?

Beaucoup de personnes ont recours à des solutions médicamenteuses et se font proscrire des anxiolytiques qui, s’ils peuvent réconforter et soulager sur le moment, n’apportent pas un sommeil de qualité. Pourquoi ?

Tout simplement parce qu’ils soignent la forme au détriment du fond. Bien entendu, il est parfois nécessaire d’assister la forme pour aider le fond à se rétablir. Le but n’est pas de conspuer les médicaments et seul l’avis éclairé d’un médecin peut éclairer notre lanterne. Seulement, il est intéressant d’envisager des solutions plus naturelles pour mieux dormir.

Par exemple, trouver le temps de faire du sport améliore la qualité du sommeil. Prendre de nouvelles habitudes dans notre vie comme manger léger le soir, éviter l’alcool, le café après 17h, pourraient être pris en considération. Mais aussi aérer sa chambre et veiller à sa température, utiliser des bouchons d’oreille pour lutter contre la pollution sonore.

Et, si cela ne suffit pas, trouver un remède pour dormir à base de plantes.

Les plantes : un remède pour dormir ?

Avez-vous entendu parler de la phytothérapie ? Cette médecine douce est un excellent remède pour dormir et pour lutter contre les troubles du sommeil.

Elle consiste à se soigner au moyen des plantes. L’aubépine possède des propriétés sédatives. La valériane lutte contre la dépression et la passiflore agit contre les crises d’angoisse.

Un autre remède pour dormir consiste à boire des tisanes. Sont-elles efficaces ? La camomille calme les nerfs et agit sur la digestion. La verveine, quant à elle, permet de combattre l’insomnie. Le tilleul favorise la détente, idéal avant d’aller se coucher. Le houblon est un antidépresseur naturel tandis que la fleur d’oranger calme et lutte contre l’insomnie.

Les huiles essentielles sont à prendre en considération. En diffuser dans sa chambre une heure avant d’aller se coucher comme l’essence de mandarine. Nous pouvons utiliser de l’huile de Marjolaine des jardins pour un massage au niveau de l’estomac, prendre un bain tiède avec 5 gouttes de lavande et 5 gouttes de petit grain bigarade. Sous l’oreiller, nous pouvons y ajouter quelques gouttes d’huile essentielles de lavande et d’orange douce.

Un dernier remède pour dormir consiste tout simplement à boire un lait tiède avec une cuillerée de miel.

 

En conclusion, nous pourrions envisager, en cas de troubles du sommeil, d’opter pour des solutions naturelles. En France, nous sommes les champions de la consommation d’antidépresseurs alors que la nature nous offre des remèdes naturels pour dormir.

Pensez-vous que les plantes agissent efficacement contre les troubles du sommeil ?
En utilisez-vous ? Si tel est le cas, vous pouvez témoigner par le biais de vos commentaires.

 

Les commentaires sont fermés.