Dormir avec des animaux : le réconfort sans la gêne !

Certains détestent dormir avec des animaux, considérant qu’ils sont une gêne, qu’ils provoquent des réveils nocturnes ou encore que ce n’est pas très hygiénique, tandis que d’autres ne peuvent se passer de leur animal de compagnie. Dormir avec des animaux peut parfois être une contrainte, mais il existe des moyens pour limiter les désagréments et ne conserver que le réconfort de leur présence.

Dormir avec des animaux serait bon pour la santé

Beaucoup de personnes ne veulent pas dormir avec leur chat ou leur chien sous prétexte que ce serait mauvais pour la santé. Or, une étude menée par des chercheurs allemands a montré que dormir avec des animaux dès son plus jeune âge est bon pour la santé ; après avoir suivi 2500 bébés pendant dix ans, ils ont affirmé que ceux qui avaient dormi sur de la fourrure animale étaient beaucoup moins susceptibles de souffrir d’asthme.

En effet, le contact avec un environnement riche en bactéries permet de développer et renforcer son système immunitaire. Au-delà de cette étude, on constate souvent que la présence des animaux sur le lit permet une plus grande proximité et de nombreux câlins, développant la complicité entre animaux et humains.

Pour autant, il n’est pas toujours facile de bien dormir avec son animal. Celui-ci bouge, prend de la place, dégage de la chaleur, peut ronfler. Certains préféreront dormir avec des plantes ! Comment faire, en pratique, pour mieux dormir ?

Tout d’abord, il faut que la présence de l’animal dans le lit soit un choix voulu par les humains et non imposé par le chat ou le chien qui refuse d’aller ailleurs. En effet, si d’emblée le chat ou le chien est perçu comme une contrainte, il sera difficile d’arriver a dormir.

Ensuite, il est important de poser des limites : le chien doit-il rester sur le tapis ou peut-il venir sur le lit ? Le chat peut-il se lover contre nous ou doit-il rester au pied du lit ? Enfin, il faut lui laisser accès à ses croquettes pour éviter qu’il ne nous réveille la nuit pour demander à manger. Avec le temps, il arrive en outre souvent que le chat ou le chien accorde son rythme de sommeil à celui des humains !

Etes-vous pour ou contre la présence de votre compagnon à quatre pattes dans la chambre à coucher ?

Les commentaires sont fermés.