Bien dormir après le visionnement d’un film d’horreur : quelques astuces

Si vous avez visionné un film qui vous a terrorisé, il est bien possible que le sommeil tarde à venir. Comment bien dormir après un film d’horreur ? Nous répondons à cette question à l’aide de huit astuces qui vous seront sûrement d’une précieuse aide pour tomber dans les bras de Morphée sans trop de peine.

Comment bien dormir malgré la peur

Les films d’horreur sont des mises en scène conçues expressément pour effrayer le téléspectateur et ce, quel que soit son âge. Or, certaines personnes sont plus vulnérables face aux images d’un film d’épouvante, d’une série télé pétrifiante ou encore d’un phénomène paranormal qui laisse sans voix. Les parties choquantes de ces images restent gravées dans leur subconscient. Elles peuvent demeurer longtemps prisonnières de leurs peurs et des nuits blanches qui les accompagnent. Si vous faites partie de ces gens aux prises avec ce problème de sommeil (vous n’êtes pas le seul à vivre ce genre d’expérience), vous vous demandez sûrement comment bien dormir après un film d’horreur. Voici quelques moyens simples de parvenir à surmonter ce genre d’insomnie.

Faites face à vos craintes

Après avoir visionné un film d’horreur, analysez et prenez conscience des choses dont vous avez peur. Tueur en série ? Fantômes ? Monstres ? Requins ? En reconnaissant ce qui vous effraie, vous aurez plus de facilité à gérer cette peur de manière plus rationnelle.

Dites-vous que c’est une mise en scène

Vous n’êtes plus un enfant, certes, et vous savez que ce qui vous effraie tant n’existe pas. Mais la peur gomme souvent la logique. Répétez-vous que c’est un film que vous avez vu, une simple mise en scène cinématographique avec effets spéciaux, pas une réalité. N’ayez crainte, vous êtes en sécurité dans votre demeure.

Ne laissez pas s’emballer votre imagination

C’est plus fort que vous. Vous êtes convaincu que le tueur en série ou le monstre que vous venez de voir dans le film va tôt ou tard se matérialiser. Stoppez immédiatement ce genre de réflexions et concentrez votre attention sur des choses positives et agréables.

Détournez vos pensées

Lisez un livre. Drôle, relaxant, complexe, à l’eau de rose ou ennuyeux, pourvu qu’il parvienne à occuper efficacement votre esprit et à anesthésier temporairement vos pensées et vos émotions jusqu’à vous faire éventuellement sombrer dans le sommeil. Regardez la télévision. Visionnez une comédie décoiffante ou votre série préférée et riez un bon coup pour vous aider à dissiper votre peur et à vous sentir mieux. Jouez à des jeux. Après quelques heures de jeux, le sommeil vous gagnera et vous aurez probablement oublié l’objet de votre frayeur. Écoutez de la musique. Faites jouer en sourdine l’une de vos musiques préférées, surtout si le silence total vous fait peur. Écouter une ballade apaisante peut vous aider à glisser dans le sommeil. Faites des travaux manuels. Ils sont sans pareils pour occuper votre esprit quand vous éprouvez de la difficulté à vous endormir. La plupart des travaux manuels impliquent de la répétition et sont susceptibles d’agir comme dérivatif pour vous aider à trouver le repos.

Comptez des moutons

Cela peut vous paraître insensé mais c’est un exercice mental qui fonctionne à merveille quand vous tentez désespérément de trouver le sommeil. Imaginer et numéroter en esprit des moutons (ou n’importe quel autre animal) peuvent contribuer efficacement à l’endormissement. Un autre moyen d’entrer dans un état de sérénité en dépit de vos frayeurs est de compter vos inspirations et expirations. Dire mentalement « inspirer » et « expirer » chaque fois que vous le faites peut favoriser le sommeil.

Prenez un bain

Glissez-vous dans un bon bain chaud auquel vous aurez ajouté vos sels favoris, question de vous relaxer avant d’aller au lit (cette astuce fonctionne si la scène qui vous a effrayé ne se rapportait pas à l’eau…).

Laissez une lumière allumée

Les sujets de films d’épouvante sont souvent associés à l’obscurité. Laisser une lumière allumée lorsque vous vous apprêtez à aller au lit vous rassure et vous aide à vous endormir l’esprit tranquille et à bien dormir. Veillez par contre à choisir un éclairage tamisé pour ne pas nuire à votre confort. Une veilleuse, une petite lampe ou la lumière douce d’un téléviseur font très bien l’affaire.

Ne restez pas seul avec votre peur

Recherchez l’oreille attentive d’un ami, d’un conjoint, d’un parent et confiez-lui ce que vous ressentez. Choisissez une personne apte à vous comprendre et à vous soutenir et qui vous écoutera pendant que vous exprimerez ce qui vous chamboule. Cette personne peut vous offrir l’exutoire dont vous avez besoin pour vaincre vos peurs. Il suffit parfois de discuter à voix haute pour prendre conscience de la futilité de nos frayeurs. Si vous ne pouvez lui parler, envoyez-lui un courriel ou un texto. Et si vous êtes réellement affolé, vous pouvez demander à quelqu’un de dormir dans votre chambre ou de dormir dans la sienne. Le fait d’avoir une personne près de vous vous fait sentir plus en sécurité et vous arrache à votre peur.

Les commentaires sont fermés.